L’AIAA et les UAP-OVNI.

récemment à eu lieu une conférence de l’AIAA (American institute of aeronotics and astronautics) sur les UAP-OVNI concernant la sécurité des vols…

ce qui s’y est dit est une nouvelle avancée majeure pour certains OU peut être la preuve d’une contamination sociale due à internet pour d’autre…cette information partagée par pas mal de blog fait l’actualite ufologique.

Que pouvons-nous en penser ?

Qu’est ce que l’AIAA ? C’est une organisation professionnelle américaine, ce n’est donc pas un organe officiel aéronautique US mais bien un organisme « indépendant », donc ce que leurs différents comités techniques peuvent affirmer n’implique pas les institutions US…. l’AIAA a un passif avec le phenomene OVNI, notamment dans les années 1970, ce n’est donc pas une première…

En décembre 68 l’AIAA abordait le sujet, ici, notamment avec l’etude du cas RB47 toujours non identifié malgrés les efforts de Tim printy et consorts (a noter qu’il pondère tout de même l’aspect extraordinaire du cas !).

puis ensuite Allan Hyneck y abordait le sujet en 1975, ici, ou encore ..l’AIAA publie aussi les articles du Professeur Sturrock, à lire ici article qui aborde le taboo pour les scientifiques des qu’il s’agit de parler du sujet.

Bref l’AIAA avait à une époque abordé le sujet plutôt sérieusement mais le dénigrement, la politique menée par les USA a créé un arrêt de tout intérêt scientifique, on a perdu 75 ans…Neanmoins certains se posent des questions sur pourquoi on voit des incidents liés aux UAP aux USA et pas en Europe actuellement.

la question est difficile, cependant en cherchant sur la FAA, l’organisation en charge de la sécurité aérienne il y est stipulé que pour tout temoignages UAP-OVNI il faut prendre liaison avec le NARCAP et là on comprend que la collecte est tout de suite bien plus efficace qu’en Europe, j’ai eu beau chercher sur le site de l’AESA je n’ai rien trouvé qui indique aux pilotes témoins d’un phénomène comment réaliser un témoignage…En France si ! Il suffit de témoigner au GEIPAN. Mais la stigmatisation est tenace !!

Mr Haines à introduit réellement cet aspect de sécurité aux US, lire ceci, il y a aussi le catalogue de rencontre avec le phenomene par des pilotes’ et il y en a tout de même beaucoup, notamment avec visuel et trace radar ou encore action sur les instruments de bord, a lire ici

Bref aux USA il semble que tout a été mis en œuvre pour que les pilotes témoignent, je pense que l’on ne peut pas en dire autant en Europe, sauf en France peut être, mais ailleurs il semble que cela ne soit pas évident..

en cherchant sur le site de l’agence européenne de le sécurité aérienne, on ne trouve absolument rien sur les UAP ou autre ovni, la seule chose trouvé et dans le rapport de sécurité de 2021 avec des presque collision concernant des drones et des « other aircraft », que sont ces other aircraft ? Sachant que la plupart des classes d’avions et d’incidents sont abordés avant cette dernière pages.

Alors je sais ! faut pas se faire de film, mais alors cela signifierait qu’aucun témoignages de pilotes concernant les OVNI n’a lieu en Europe.

Bref revenons a nos moutons, les intervenants de cette conférence de l’AIAA…Qui sont-ils ?

Il y avait le docteur Ravi Kumar Kopparapu, qui s’interesse au phenomene OVNI depuis un moment, d’ailleurs il milite pour une réelle étude scientifique du sujet…

Il y avait aussi Ryan Graves qui ici affirme que les pilotes croisent des OVNI tout les jours, et effectivement il affirme cela depuis quelques temps déjà, néanmoins il précise bien que ces observations sont sur la côte est des Etats Unis au niveau des zones militaires…Exagère-t-il ? L’engrenage des émissions télés où on en demande toujours plus ?

il est à souligner qu’il y a peut être eue une petite extrapolation entre des ovni tout les jours au dessus de cette fameuse zone, et des observations tout les jours au dessus des US et donc enregistrées par le NARCAP. Or il ne semble pas que des pilotes US en notifis tous les jours. Du coup cela pondère certainement la différence évoquée entre les observations US et les observations Européennes.I

Il y a Kevin Knuth, un scientifique au CV « credible », lui aussi a déjà produit des réflexions sur les UAP , d’ailleurs son site internet est plutôt intéressant, a parcourir…Mais qu’a fait cet homme de répréhensible durant son intervention ?

et bien il s’est appuyé sur une photo d’ovni de Raymond stanford, ce dernier est un personnage assez singulier de l’ufologie US, il a commencé par monter des expériences pour observer des ovni, puis il a affirmer les appeler par la pensée, il aurait réalisé beaucoup de photos…Bref un gars a la crédibilité plutôt douteuse voir carrément !

Désolé Mr Knuth, mais c’est une erreur je pense, même si vous affirmez que vous allais réaliser une étude serieuse dessus, les commentateurs de l’actualité ufologique ne retiendront que cela comme gage de manque de sérieux, et il faut le dire c’est un erreur malheureuse !

Peter Reali a essayé de montrer que si les témoignages des pilotes et contrôleur radar de l’USS NIMITZ sont exacts alors le TIC TAC aurait des capacités  » non-humaines », d’ailleurs ils se sont essayés à d’autres cas pour montrer que si les témoignages sont crédibles on aurait encore des capacités extraordinaires, à lire ici, d’ailleurs Mr Knuth y participe…

Bref peut on remettre en question à partir d’une erreur, leur demande légitime d’une étude des cas ovni par la communauté scientifique ? Non je ne le pense pas.

Doit on faire de cette conférence de l’AIAA sur les UAP un truc de ouf, genre une avancée historique ? Je ne le pense pas non plus, cette conférence est une conférence au milieu d’autres avec d’autre comités techniques et d’autres sujets que l’AIAA, ce sujet finalement semble avoir été traité comme les autres sujets.

en fait quand on cherche un compte rendu ou autre sur le site de l’AIAA , on ne trouve rien, le seul truc que j’ai trouvé c’est sur leur facebook

Donc on en est là !!

Ce que je retiens, c’est que il n’y a pas non plus quelque chose d’énorme, de révolutionnaire. On a simplement des gars membres de l’AIAA, scientifiques s’intéressant au phénomène OVNI depuis quelques temps déjà, et participant aussi au SCU, qui abordent le sujet, et refont ce qu’il s’est fait il y a une cinquantaine d’année. Ils militent pour une étude scientifique du phenomene, ni plus ni moins… De la à voir une contamination social...heu comment dire c’est un peu too much !

Le fait que des scientifiques avec tout de même des publications à leur actifs, et des CV et des postes plutôt crédibles s’interessent au phénomène et osent partager cela avec les membres de l’AIAA et cela de façon normale, comme les autres sujets intéressants cette société c’est cela le point clef…

La véritable question a mon avis est de savoir si cela n’est pas un effet de « mode » due à une année particulièrement riche pour la prise en considération des UAP.

Par ailleurs et pour finir je retiendrais qu’il est bien mieux que des scientifiques de ce calibre prennent le sujet a bras le corps plutôt que des amateurs de sociopscychologie contaminés par le pseudo scepticisme de quelques têtes pensantes aigris de l’ufologie…

Les vrais-OVNI au sens de Claude Maugé, comme le tic-tac, mais d’autres cas en lien plus haut doivent être étudiés par les scientifiques, les pré-OVNI et faux-OVNI ainsi que l’ensemble du folklore due à la « bêtise humaine » (je parle du folklore exclusivement !) doivent être laissés aux sceptiques et pseudo sceptiques.

Et l’HET ? Ben on verra, qui sait ?

Allez a plus les paxs !!